Forum L'armateur.net

FAQ - Rechercher - Liste des membres - Groupes d'utilisateurs - Connexion - Inscription



   L'armateur.net
   Autres Editions (+ de 2 mois)
   Le navigateur du mois (Mai 2012)

  Bas
  Page : 1  
Auteur
   Le navigateur du mois (Mai 2012)  
 
Like
Contre-amiral
Posté le 29/04/2012 à 02:38:16
Voir le profil de Like Editer le sujet Répondre à ce message Envoyer un message privé à Like  
 
 



Etat du membre Hors ligne
Messages : 7 756
Depuis : 03/09/2009

 
les marins.

Me revoici pour vous présenter une nouvelle histoire concernant un grand navigateur.





Walter Raleigh
1552-1618
Navigateur, aventurier et écrivain anglais.


Sa jeunesse


Après avoir achevé ses études à l'Oriel College d'Oxford, Raleigh (ou Ralegh) servit dans les armées huguenotes en France en 1569, et aurait participé à la bataille de Moncontour.

En 1579, il s'était déjà affirmé à la cour, où il devint rapidement un des favoris de la reine Élisabeth Ier, qui lui octroya les monopoles lucratifs du commerce du vin et des étoffes. Comblé de présents par la reine, il devint l'un de ses plus riches courtisans. En 1585, il fut nommé gouverneur des mines d'étain dans le Devon et en Cornouailles. Élisabeth Ier le nomma également représentant de la couronne en Cornouailles, vice-amiral de Cornouailles et du Devon, et enfin, en 1587, capitaine de la garde royale.

C'est à cette époque que remonte l'association de Raleigh à la découverte de l'Amérique du Nord et à la fondation des premières colonies anglaises. Entre 1584 et 1589, il arma plusieurs expéditions en Virginie, mais la reine lui défendit de s'impliquer personnellement dans ces voyages.

En 1588, devant la menace d'un débarquement espagnol, Raleigh joua un rôle important dans l'organisation des armées de terre anglaise, mais il n'est pas prouvé qu'il ait combattu en mer contre l'Armada. En 1591 et en 1592, il se distingua en armant des navires de guerre pour une expédition projetée contre l'Espagne. Il tomba en disgrâce à cause d'une relation clandestine qu'il entretenait avec une dame d'honneur de la reine, Élisabeth Throgmorton. Après un bref emprisonnement, Raleigh fut libéré et épousa Élisabeth Throgmorton. Mais, toutefois, ce ne fut pas avant 1597 qu'il rentra dans l'estime de la reine.

Pendant ce temps, Raleigh s'était lancé dans un projet d'exploration du Nouveau Monde. Son but était Manoa, une ville mythique d'Amérique du Sud qui, selon la légende, regorgeait de richesses.

En 1595, à la tête d'une flotte de cinq vaisseaux, il s'empara de la ville de San José, sur l'île de la Trinité, et explora le fleuve Orénoque, qu'il remonta sur plusieurs centaines de kilomètres. Il ne trouva pas Manoa, mais son rôle brillant dans l'attaque anglaise contre Cadix, en juin 1596, puis lors de la prise de Fayal en 1597 lui permit de rentrer en grâce et de regagner les faveurs de la reine. En 1597, il fut nommé gouverneur du Dorset et de l'île de Jersey, puis celui de Cornouailles en 1601.


La chute




La mort de la reine Élisabeth marqua la fin de sa carrière. Ses ennemis ayant propagé la rumeur qu'il s'opposait à l'avènement Jacques Ier au trône, le nouveau monarque le destitua immédiatement de ses fonctions et, le 17 juillet 1603, le fit incarcérer à la tour de Londres. Le 17 novembre, Raleigh, jugé pour trahison, fut reconnu coupable et condamné à la peine capitale.

Sa peine fut toutefois commuée et il regagna la tour, où il vécut pendant 13 ans, dans un confort relatif, en compagnie de sa femme, de son fils et de ses domestiques, et où il étudia et se consacra à diverses expériences scientifiques.

À la demande du prince Henri, héritier de la couronne, Raleigh s'attela également à la rédaction de son ½uvre littéraire principale, l'Histoire du monde (The History of the World).

Raleigh fut finalement libéré en mars 1616, sous la promesse qu'il conduirait une nouvelle expédition sur l'Orénoque afin d'en rapporter les preuves de l'existence des mines d'or qu'il prétendait avoir découvertes.

L'ambassadeur espagnol protesta, craignant une incursion dans les territoires espagnols ou une attaque sur la flotte d'argent mexicaine. Le roi avertit donc Raleigh que ces deux actes seraient passibles de la peine de mort, mais il lui accorda néanmoins la permission de partir.

Raleigh ne tint pas compte de cet avertissement et s'empara de la ville espagnole de San Tomás mais ne put atteindre les mines. Seule la réticence de son équipage l'empêcha de lancer une attaque contre la flotte d'argent. Lorsqu'il regagna l'Angleterre, l'ambassadeur espagnol exigea son exécution immédiate. Les aveux de Raleigh ne laissèrent pas le choix aux commissaires du roi.

Le 28 octobre, les juges ordonnèrent l'exécution de la peine suspendue en 1603. Raleigh fut exécuté à Old Palace Yard, le 29 octobre 1618.



Et voilà, j'espère que l'histoire de ce grand navigateur vous aura plu .
A très bientôt.


* Terminator, journaliste du Petit Armateur. *





--Message édité par Gringo le 08/06/2012 à 13:56:54--
__________________________
Administratrice

Droit Devant

 
  Page : 1

Aller à :

   L'armateur.net
   Autres Editions (+ de 2 mois)
   Le navigateur du mois (Mai 2012)

Haut



Copyright Mes-Forums
Version 2.1.8 © 2003-2018